X Japan Retour au site

Taiji, Toshi et hideC’est vers le début des années 80 qu’un certain Yoshiki Hayashi propose à son ami Toshimitsu Deyama de monter un groupe, celui-ci accepte et plusieurs formations du groupe X voient le jour (Toshi~Vocal~, Yugi~Guitare~, Tomo~Guitare~, Yoshiki~Piano/Batterie/leader~ puis Yugi et Tomo se font remplacés par Jun et Hikaru) et plusieurs titres sont réalisés. Cependant, Yoshiki n’est pas satisfait et décide de trouver d’autres musiciens. En 1987, hideto Matsumoto, Tomoaki Ishizuka dit Pata et Taiji Sawada débarquent au sein du groupe, et c’est seulement à partir de cette année que le groupe commence réellement à « vivre ». A savoir que le groupe se produit sous son propre label, Extasy records, car à l’époque personne n’osait les produire, leur musique étant jugée trop violente.

 

PataLeur premier album, Vanishing vision, sort une année après l’arrivé des nouveaux membres. Les compositions signées Yoshiki sont plutôt axées heavy metal avec des chansons comme Sadistic desire, Vanishing love mais comporte, déjà à cette époque, de sublimes ballades telles Alive.

 

YoshikiEn 1989, Blue blood, le deuxième album, sort et le succès est au rendez-vous. La popularité du groupe commence à croître de façon considérable grâce à cet album. Les sons sont toujours assez trash mais encore une fois, Yoshiki inclut des ballades, semble t-il faites pour Toshi, dont la voix s’adapte aussi bien aux compositions violentes que douces. C’est à cette période que le groupe entame sa première tournée : Rose and Blood.

 

TaijiHealtIl faudra attendre 1991 pour que  X sorte un nouvel album, intitulé Jealousy. Celui-ci est plus doux que les précédents, cependant la qualité est toujours là. Grâce à sa popularité toujours grandissante, le groupe entame une série de concerts à travers tout l’archipel et se permet même de passer au Tokyo Dome, ce que très peu de groupes de visual actuels pourraient faire.
Malheureusement, Taiji, l’excellent bassiste du groupe, décide de partir, pour une raison inconnue, en 1992. Il est remplacé au pied levé par Heath, de son vrai nom Hiroshi Morie, lui aussi très bon musicien. Mais beaucoup de fans préféraient Taiji. Par la même occasion le groupe change de nom pour devenir X Japan. Le groupe est désormais  formé de Yoshiki, compositeur, batteur et leader, Toshi le chanteur, Heath le nouveau bassiste, Pata à la guitard, et de hide qui, en plus de jouer divinement bien de la guitare, est le chouchou des fans.

 

Deux années s’écoulent avant que X japan sorte quelque chose de nouveau. Art of life, une chanson de plus de 30 minutes sort sous forme d’un mini album en 1993. Il s’agit d’une ballade comme Yoshiki aime les faire. Elle comporte un solo de piano, plutôt répétitif et très long.

 

ToshiLe groupe sort en 1996 Dahlia. Il y a toujours des chansons vives (Dahlia, Rusty nail) mais les ballades sont majoritaires sur cet album. Le groupe a changé de style, tant du point de vue musical que vestimentaire. A ses débuts, le groupe avait un style de « rockers » (punk/rock), avec maquillage et  chevelure stylisés alors que sur la fin, le style s'assagit, les vêtements deviennent plus sobres, classes, les coupes s’aplatissent (Toshi n’a plus sa crête...) et sur scène, même si le groupe est toujours vif, il l’est moins qu’auparavant. Mais tous les groupes évoluent au fil des années.

 

Fin 1997, le groupe annonce sa dissolution et fait un ultime concert au Tokyo Dome le 31 décembre. Lors de ce concert, une chanson d’adieu est jouée : The last song, chanson que Toshi interpréte pour la dernière fois sur scène avec X.

 

hideYoshiki et hide ont l’intention de refaire une formation avec un nouveau chanteur (Toshi était a la base de la séparation) pour que le groupe continue. Malheureusement là un drame s’abat sur le groupe et plus particulièrement sur hide. Celui-ci est victime d’un malheureux accident le 2 mai 1998. Le projet de repartir disparaît avec hide car sans lui, rien n’est plus pareil... cependant la légende X est toujours présente.

 

X Japan, malgré cette séparation et cette fin tragique, reste plus que mythique et est un des groupes fondateurs du visual kei sans oublier que sa musique était plutôt « révolutionnaire » au Japon... on avait pour ainsi dire jamais entendu ça.

~ Voir leur discographie ~

Quelques liens pour aller plus loin :

http://www.xjapan.ne.jp/
http://www.geocities.com/x_nosorrow/

X Japan


Article écrit par Ozora
Vous pouvez me contacter par le forum (ozora) ou bien par un de ces moyens

Un grand merci pour l'élaboration de cet article à Tanja.