Le Jeu de Go

Retour au site

Historique

Le jeu de Go est sûrement l’un des plus vieux jeux de sociétés, puisqu’il est né il y a plus de 4000 ans. On ne sait pas exactement qui a inventé ce jeu de stratégie, mais il est apparu pour la première fois et s’est développé en Chine. Les légendes l’attribuent soit à l’empereur Yao, soit à l’empereur Shun qui voulaient ainsi éduquer leurs fils, des historiens remontent encore plus loin jusqu’au Tibet pour trouver ses origines.

A partir du moment où ce jeu est pris d’intérêt par les classes dirigeantes, il connaît un fort engouement populaire. C’est aussi à ce moment là qu’un système de classement des joueurs apparaît (vers 589 ap J.C.). Le Go est alors intégré aux trois Arts Sacrés (peinture, musique et calligraphie) pratiqués par l’empereur et ses courtisans.

Arrivé en Corée vers la fin du Vème siècle, il atteint finalement le Japon au début du VIIème siècle. Le jeu est d’abord très pratiqué par l’aristocratie japonaise qui est très influencé par la Chine. La pratique du Go s’étend ensuite aux milieux intellectuels, aux bonzes puis aux samouraïs qui s’en servent comme entraînement à la stratégie militaire. Les moines de l’école bouddhiste japonaise créent la première école japonaise, l’école Honinbo.

A l'unification du Japon en 1603, le go, soutenu par les militaires et le shogun Tokugawa, entre dans sa période classique. Trois nouvelles grandes écoles apparaissent. Elles s'affrontent pour se partager les postes de fonctionnaires richement dotés.

Apparu en Europe vers la fin du XVIème siècle au travers de récits de voyages, c'est seulement vers la fin du XIXème siècle que le go s’y développe vraiment. Puis, le go moderne se développe dans le monde entier après la Seconde Guerre Mondiale sous l'impulsion de la fédération japonaise.

Le jeu de Go est officiellement introduit en France en 1969 ! Aujourd’hui, on compte environ 40 millions de joueurs dans le monde, dont un million en Europe.

La pratique de ce jeu est revenue au goût du jour récemment chez les jeunes Japonais, notamment grâce à la sortie du manga « Hikaru no Go ». Dans ce manga, un jeune garçon retrouve dans un grenier un vieux goban appartenant à son grand-père. Ce goban est sous l’emprise d’un très ancien et illustre joueur de Go japonais. Hikaru se lance alors dans l’aventure de ce jeu, aidé par ce maître des temps anciens.

 

Objectif du jeu

Le but du jeu est d’occuper le plus d’espace possible en formant des territoires. Le terrain est symbolisé par une grille, appelé goban. Chaque joueur joue chacun son tour et pose un pion de sa couleur, appelé pierre, sur une des intersections de la grille.

Le goban est un damier sur lequel est tracée une grille de 19 lignes et 19 colonnes, soit 361 intersections. Il est fortement conseillé de jouer ses premières parties sur des gobans plus petits (9x9 ou 13x13 lignes, par exemple), ce qui facilite l’approche de la stratégie et permet de mieux assimiler les mécanismes du jeu.

La règle du jeu s’apprend en quelques minutes. Un débutant peut ainsi jouer des parties très vite. De plus, deux joueurs de force très différente peuvent jouer à égalité de chances grâce à un astucieux système de handicap, et cela sans dénaturer en rien les mécanismes du jeu.

Les règles du jeu, bien qu’assez simples, ne seront pas abordées dans cet article. Pour cela, vous pouvez vous référer aux liens.

 

La pratique du jeu de Go

Il existe de nombreux clubs de Go partout en France, où l’on peut rencontrer des joueurs expérimentés qui vous feront progresser en vous faisant profiter de leur expérience. On peut aussi tout simplement se procurer un goban chez son marchand de journaux (ou sinon dans un magasin spécialisé comme Descartes) et jouer avec des amis puisque les règles s’apprennent vraiment rapidement.

A noter que les gobans sont pour certains de véritables œuvres d’art. Les plus beaux sont fait de bois de cerisier et décorés par des artistes.

Enfin, la dernière solution est de jouer sur son ordinateur. Il existe de nombreux logiciels gratuits (malheureusement pas toujours faciles d’installation et d’utilisation) disponibles sur Internet. Ces logiciels permettent de jouer contre l’ordinateur en ajustant le niveau de ce dernier par rapport au vôtre. On peut également jouer face à des joueurs de tous horizons en s’inscrivant et se connectant sur des serveurs dédiés à la pratique du Go sur Internet. La plupart de ces sites ont leur propre système de classement, qui diffère assez peu du système officiel. On peut parfois retrouver des joueurs professionnels sur certains serveurs. On peut également assister en direct à toutes les parties se déroulant sur le serveur. Les meilleures d’entre elles sont téléchargeables. On trouve même des parties de professionnels s’étant déroulées lors de récents tournois.

 

Les liens

Fédération Française de Go : http://ffg.jeudego.org/

Serveurs pour la pratique du Go : http://www.pandanet.co.jp/English/
http://kgs.kiseido.com/

Un bon logiciel (gratuit) : http://igs.joyjoy.net/java/gGo/

Sites perso : http://perso.wanadoo.fr/francois.mizessyn/index.htm

Bien débuter : http://jeudego.org/index.htm
http://www.jeudego.com/index.htm

Un peu plus sur l’histoire : http://lorl.free.fr/gopres.htm

Un livre pour finir :« Le maître ou le tournoi de Go » de Yasunari KAWABATA

 

Ecrit par Mat. cf. forum pour me contacter.